L’interdiction totale portant sur les options binaires a été prolongé de 3 mois par l’ESMA

L’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) a renouvelé l’interdiction de la commercialisation, de la distribution ou de la vente d’options binaires aux clients de détail.

Cette interdiction était en vigueur depuis le 2 juillet 2018. L’ESMA a décidé de la prolonger pour une nouvelle période de trois mois à partir du 2 octobre.
Les options binaires sont risqués et peuvent être utilisé pour parier sur les fluctuations de devises, taux, actions ou autres variables financières, sans avoir à détenir les actifs sous-jacents.
L’ESMA essaye de protéger les particuliers dont le comportement n’est pas assimilable à celui d’investisseur averti.
L’ESMA a accepté d’exclure du champ d’application du renouvellement les options binaires suivantes:

  • une option binaire pour laquelle le moindre des deux montants fixes prédéterminés est au moins égal au paiement total effectué par un client de détail pour l’option binaire, y compris les commissions, les frais de transaction et les autres coûts.
  • une option binaire répondant cumulativement aux trois conditions suivantes:
  1. le terme de l’émission à l’échéance est d’au moins 90 jours civils.
  2. le prospectus établi et approuvé conformément à la directive sur les prospectus (2003/71 / CE) est à la disposition du public.
  3.  l’option binaire n’expose pas le fournisseur au risque de marché pendant toute la durée de l’option binaire. De plus, le fournisseur ou l’une des entités du groupe ne réalise pas de profit ou de perte de l’option binaire ou d’autres frais connexes.

L’ESMA continuera à surveiller ces options binaires pendant toute la période d’interdiction.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.