Mise à jour des données d’identification des institutions mondiales d’importance systémique (G-SII)

Publié par

L’Autorité bancaire européenne a publié12 indicateurs et mis à jour les données sous-jacentes des 37 plus grands établissements de l’UE, dont la mesure de l’exposition au ratio de levier dépasse 200 milliards d’euros.
Ces données de fin 2019 contribuent à la base convenue au niveau international sur laquelle un sous-ensemble plus restreint de banques sera identifié comme des établissements d’importance systémique mondiale (G-SII), à la suite des évaluations finales du Comité de Bâle sur le contrôle bancaire (CBCB) et du Conseil de stabilité financière (CSF). L’EBA, agissant comme un centre de données central dans le processus de divulgation, mettra à jour ces données sur une base annuelle et fournira une plate-forme conviviale pour les agréger à travers l’UE.

Pour la première fois cette année, l’EBA inclut l’identifiant d’entité légale (Legal Entity Identifier – LEI) de chaque institution, ce qui facilitera les exercices d’examen par les pairs et les analyses de données plus larges.

Les normes techniques de mise en œuvre (ITS: Implementing Technical Standards) de l’EBA et les lignes directrices sur la divulgation des G-SII définissent des exigences uniformes pour la divulgation des valeurs utilisées lors du processus d’identification et de notation des G-SII, conformément aux normes internationales élaborées par le FSB et le CBCB.

Un échantillon stable de 33 établissements montre que :

  • le montant total des expositions, mesuré par le ratio de levier, a augmenté de 3,2 % en 2019, le rythme le plus rapide après 2014, et s’élevait à 25 600 milliards d’euros à la fin de 2019.
  • les activités de prise ferme et de paiement ont augmenté respectivement de 11,6 % et 6,1 %, tandis que les valeurs agrégées des titres négociables et disponibles à la vente ont augmenté de 7,6 %.
  • la valeur totale des actifs en dépôt a augmenté de 6,2 %, atteignant la valeur combinée la plus élevée depuis 2013 (30 000 milliards d’euros)
  • et à l’inverse, l’encours des actifs de niveau 3 a diminué de 1 % par rapport à la fin de l’année 2018, ce qui a légèrement compensé la hausse significative observée l’année dernière.

Publication de l’EBA »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.