Détails des portefeuilles des fonds monétaires français lors de la Covid-19

Posted by

Une analyse détaillant les portefeuilles des fonds monétaires de droit français lors de la crise de la Covid de janvier à avril 2020, a été publiée par l’AMF. Le marché des fonds monétaires français est présenté ainsi que la déformation des portefeuilles lors de cette période marquée par une vague de rachats de grande ampleur en mars.

Dans le contexte de la pandémie associée à la Covid, l’ampleur des rachats sur les fonds monétaires français a été similaire à ce que le secteur avait subi pendant la crise de 2008, soit 48,6 milliards d’euros entre le 12 et le 30 mars 2020 mais ces décollectes se sont concentrées sur deux semaines en 2020, contre deux trimestres en 2008.

Lire l’analyse de l’AMF »

Points importants détaillés dans l’étude

  • l’essentiel du portefeuille des fonds monétaires français est constitué de titres émis par le secteur financier et ces titres ont été prioritairement cédés pour faire face aux rachats, entraînant une déformation du portefeuille au profit du cash et des titres souverains,
  • l’exposition d’un fonds monétaire français aux titres émis par la banque du groupe auquel appartient son gestionnaire n’est pas plus importante qu’envers d’autres banques et la crise n’a pas modifié ce constat,
  • la part du cash et des titres à échéance courte (arrivant à maturité à moins d’un mois) a crû au détriment des titres plus longs, et surtout des titres arrivant à maturité entre 6 et 12 mois,
  • lors du mois de mars 2020 la baisse des encours de 53 milliards d’euros correspond à l’arrivée à échéance de 42 milliards d’euros de titres et à 56 milliards d’euros de cessions actives de titres alors qu’en parallèle 27 milliards d’euros de nouveaux titres ont été achetés par les fonds monétaires, qui ont également accru leur détention de cash de 19 milliards d’euros.

A lire aussi : Comportement des investisseurs particuliers pendant la crise Covid-19, AMF »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.