Recommandations de l’EBA sur la réduction des coûts des rapports de surveillance

Posted by

Dans le cadre de ses efforts visant à mettre en place un cadre réglementaire et de surveillance plus proportionné, l’EBA a finalisé son étude exhaustive sur le coût de la mise en conformité des banques de l’Espace économique européen (EEE) avec les obligations d’information prudentielle.

Ce rapport donne 25 recommandations, portant sur 4 grands domaines, conduisant collectivement à une réduction potentielle des coûts de déclaration des banques allant jusqu’à 15-24%. Ces recommandations amélioreront les exigences et les processus de déclaration pour tous les établissements tout en conservant les avantages du cadre de surveillance unique pour l’utilisateur final.

Les 4 domaines des recommandations

  • des changements dans le processus de développement du cadre de reporting de l’EBA,
  • des modifications de la conception des exigences de reporting prudentiel de l’EBA et du contenu des rapports,
  • coordination et intégration des demandes de données et des exigences de reporting,
  • et des modifications du processus de reporting, y compris l’utilisation plus large de la technologie.

L’étude a identifié la nécessité de supprimer les obstacles à l’adoption plus large par les institutions des solutions FinTech et RegTech, ainsi que de promouvoir une meilleure numérisation des documents et contrats internes des institutions. Ceci est particulièrement pertinent pour les institutions de petite taille et non complexes.

Étude de l’EBA »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.