Lignes directrices définitives des exigences des données dans la mesure du risque d’insuffisance

Posted by

L’Autorité bancaire européenne (EBA) a publié ses lignes directrices définitives clarifiant les exigences auxquelles doivent répondre les données utilisées pour déterminer les scénarios de chocs futurs appliqués aux facteurs de risque modélisables.

Lignes directrices applicables à partir du 1er janvier 2022.

Les établissements utilisant l’approche alternative des modèles internes (IMA: Internal Model Approach) pour le risque de marché sont tenus de calculer la mesure du risque d’expected shortfall (ES: expected shortfall) pour leurs facteurs de risque modélisables.

Ces lignes directrices précisent les conditions que doivent remplir les données relatives aux facteurs de risque modélisables pour être utilisées dans les calculs ES.
De plus, elles définissent des critères relatifs à :

  • l’exactitude,
  • à la pertinence,
  • à la fréquence de mise à jour
  • et à l’exhaustivité des données utilisées par les institutions pour leurs facteurs de risque modélisables.

Ces critères visent à garantir que les données d’entrée sont calibrées sur des données historiques reflétant les prix observés ou cotés sur le marché. Dans le cas échéant, les risques généraux et spécifiques, leur mise à jour est effectuée assez fréquemment et chaque fois que l’évolution des conditions de marché l’exige, et toute valeur manquante ou incohérente dans ces données d’entrée est correctement remplacée.

Publication de l’EBA »
Rapport final sur les lignes directrices »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.