L’EBA impose des mesures de suivi au vu de la forte croissance des plateformes numériques dans le secteur bancaire et paiements dans l’UE.

Publié par

L’EBA a publié un rapport sur la plateformisation du secteur bancaire et des paiements de l’UE.

En effet, l’EBA a constaté une croissance rapide de l’utilisation des plateformes numériques pour rapprocher les clients des institutions financières. Une nouvelle tendance qui devrait s’accélérer parallèlement à la tendance générale à la numérisation du secteur financier de l’UE.

La plateformisation présente une série d’opportunités potentielles tant pour les clients que pour les institutions financières. Cependant, de nouvelles formes d’interdépendances financières, opérationnelles et de réputation apparaissent. L’EBA a identifié des mesures visant à renforcer la capacité de surveillance pour suivre les évolutions du marché.

L’une des priorité en 2022 : aider les autorités compétentes. Cette aide permettra d’approfondir leur compréhension des modèles d’affaires basés sur des plateformes et des opportunités et risques qui en découlent en soutenant les autorités compétentes dans les domaines suivants :

  • élaborer des questionnaires communs pour les institutions financières réglementées sur l’utilisation des plateformes numériques et des facilitateurs. Cette approche facilitera la collecte d’informations adaptées et proportionnées face à un marché qui évolue rapidement,
  • partager les informations sur le recours des institutions financières aux plateformes numériques et aux facilitateurs afin de faciliter une surveillance coordonnée à l’échelle de l’UE.

De plus, des efforts continueront à être fait dans le but de favoriser le partage des connaissances et l’expérience en matière de surveillance des plateformes et des outils numériques.

Rapport de l’EBA »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.