Le FSB informe le G20 de ses travaux visant à renforcer la résilience de l’intermédiation financière non bancaire.

Publié par

Le FSB a publié un rapport sur les progrès réalisés au cours de l’année et les travaux prévus pour renforcer la résilience de l’intermédiation financière non bancaire (NBFI).

Ce rapport a été remis aux dirigeants du G20 avant leur sommet du week-end dernier.

La NBFI s’est considérablement développée au cours de la dernière décennie (pour atteindre près de la moitié des actifs financiers mondiaux ) et s’est diversifiée. Cependant, les turbulences du marché de mars 2020 ont mis en évidence la nécessité de renforcer la résilience de ce secteur, afin d’assurer un financement plus stable de l’économie et de réduire la nécessité d’interventions extraordinaires des banques centrales.

Le programme de travail du FSB sur la NBFI comprend des travaux analytiques et politiques qui s’appuient sur les leçons tirées des turbulences.

Le rapport fournit :

  • une vue d’ensemble de l’écosystème de la NBFI
  • et un cadre d’analyse de la disponibilité de la liquidité et de son intermédiation efficace dans des conditions de marché tendues.

En effet, la capacité des acteurs du marché à gérer efficacement les risques et à minimiser les dislocations du marché lorsqu’ils ajustent leurs portefeuilles est un facteur déterminant du fonctionnement et de la résilience de l’écosystème de la NBFI. Ces dislocations deviennent plus probables en cas de déséquilibres importants entre l’offre et la demande de liquidités.
La résilience de la NBFI dépend :

  • du comportement des différents types d’entités de l’écosystème de la NBFI ainsi que de l’infrastructure
  • et des activités qui relient ces entités entre elles et avec d’autres parties du système financier.

Jusqu’à présent, les travaux ont principalement porté sur l’évaluation et la résolution des vulnérabilités dans des domaines spécifiques de la NBFI. Ceux-ci ont pu contribuer à l’accumulation des déséquilibres de liquidité et à leur amplification.

Le rapport d’étape sur la NBFI décrit les principales conclusions à ce jour et les prochaines étapes dans tous ces domaines pour 2022 et au-delà.
Sur la base de ces résultats, les travaux futurs du FSB visent à développer une approche systémique de la NBFI. Il s’agit d’améliorer la compréhension des risques systémiques de la NBFI afin de renforcer leur surveillance permanente et, le cas échéant, de développer des politiques pour faire face à ces risques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.