Stress test : le secteur de l’assurance résiste mais reste dépend aux mesures transitoires

Publié par

L’EIOPA rend public les résultats de son stress test des assurances en 2021. Dans ce test, l’EIOPA a évalué la résistance du secteur à un scénario COVID-19 prolongé dans un environnement de taux d’intérêt « plus bas pour plus longtemps ».

Dans le cadre du Stress Test du secteur de l’assurance en 2021, l’EIOPA a procédé à une évaluation du capital et de la solvabilité et, pour la première fois, les positions de liquidité des participants avant et après le stress.
Le test a permis aux participants de calculer leur position post-stress en utilisant 2 approches distinctes :

  • l’approche du bilan fixe sans actions de gestion
  • et l’approche du bilan contraint, où des actions de gestion réactives étaient autorisées.
    19 participants ont choisi de recourir à ces mesures.

Les chocs prescrits ont été modélisés sur la base des risques prévalant dans le système financier et sont jugés sévères mais plausibles. Ils comprennent un effet dit de « double coup », où le taux sans risque et les primes de risque évoluent dans des directions divergentes, complété par une série de chocs spécifiques à l’assurance découlant de l’apparition de la pandémie.

Résultats du stress test

Lire les résultats officiels du test de l’EIOPA >

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.