Avis de l’EBA sur la mesure introduite par la Banque Nationale de Belgique pour faire face au risque macroprudentiel

Publié par

L’EBA a publié un avis suite à la notification par la Banque nationale de Belgique (BNB) de son intention d’activer un nouveau tampon de risque systémique (SyRB). Cette mesure est introduite à la lumière des risques macroprudentiels dans l’économie belge liés au niveau substantiel de risque systémique dans les portefeuilles hypothécaires des banques et aux vulnérabilités du système financier qui en découlent. L’EBA ne s’oppose pas à l’introduction de cette mesure.

Dans son avis, adressé à la Commission européenne, l’EBA reconnaît les préoccupations relatives à la vulnérabilité macroprudentielle de l’économie belge soulevées par la BNB en ce qui concerne le niveau substantiel de risque systémique des portefeuilles hypothécaires des banques.

Sur la base de cette analyse, l’EBA accueille favorablement l’introduction du nouveau SyRB sectoriel de 9%, qui entrera en vigueur le 1er mai 2022.
Le SyRB envisagé s’applique à neuf établissements en Belgique et à un sous-ensemble spécifique d’expositions, à savoir les expositions sur la clientèle de détail envers des personnes physiques, calculées selon l’approche fondée sur les notations internes (IRB) et garanties par un bien immobilier résidentiel pour lequel la garantie se trouve en Belgique.

L’EBA se félicite :

  • du remplacement de la mesure existante de l’article 458 du CRR par le nouveau SyRB sectoriel
  • et de la conformité de la mesure notifiée pour identifier le sous-ensemble des expositions sectorielles conformément aux lignes directrices EBA.

L’EBA invite l’autorité compétente à continuer de rappeler aux banques belges IRB la nécessité de revoir leurs modèles internes. Ainsi que de remédier à toute déficience potentielle affectant leur résilience dans l’éventualité d’un ralentissement sévère du marché immobilier résidentiel belge.

Avis de l’EBA >

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.