Implications de l’invasion de l’Ukraine par la Russie sur les rapports financiers semestriels

Publié par

Conscientes des profondes répercussions de la guerre en Ukraine, tant européennes qu’internationales pour certaines sociétés cotées, l’ESMA et l’AMF soulignent plusieurs points de vigilance à prendre en compte dans leur communication financière, à l’approche des clôtures semestrielles 2022.

Bien qu’il s’agisse d’une clôture semestrielle, l’ESMA et l’AMF soulignent l’importance d’identifier les principaux risques et incertitudes auxquels les émetteurs sont exposés, de manière directe ou indirecte, de fournir des informations spécifiques et détaillées et d’adapter les informations fournies au contexte, tant dans les états financiers que le rapport de gestion.

L’ESMA et l’AMF invitent en particulier les sociétés cotées à :

  • tenir le marché informé de l’évolution de la situation et de ses conséquences sur leur performance financière et leurs perspectives,
  • communiquer de manière transparente sur les effets, tant directs qu’indirects,
  • assurer une cohérence entre les informations fournies dans les états financiers et les autres éléments de communications financières comme le rapport de gestion.

Des rappels sont effectués sur certains sujets pouvant nécessiter des analyses et informations spécifiques et détaillées, en particulier, les principaux jugements et estimations, les tests de dépréciation, les analyses de contrôle et d’actifs destinés à être cédés ainsi que les risques financiers (crédit, liquidité, change). 

Communication de l’AMF et de l’ESMA >

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.