Réponse de l’AFG à la consultation sur les fournisseurs de notation ESG

Publié par

Plusieurs points d’améliorations ont été mis en avant dans le document de réponse de l’AFG. Ces axes d’améliorations vont permettre de faire évoluer le fonctionnement du marché de la notation ESG.

Ces axes d’améliorations sont basés sur :

  • les méthodologies qui sont en cours de développement,
  • l’existence de biais méthodologiques de part la taille de l’entreprise notée, de sa localisation ou encore la nature de l’entreprise notée (listée, non listée)…,
  • les fournisseurs qui ne partagent pas forcément la méthodologie utilisée ou l’information sous-jacente à la notation,
  • l’existence de conflit d’intérêt lorsque le fournisseur note une entreprise et lui fournit dans le même temps des services.

Pour arriver à améliorer cela, l’AFG propose la création d’un cadre réglementaire européen pour les fournisseurs de données et de notations financières et extra-financières. Celui-ci devrait prévoir des exigences en matière :

  • transparence des méthodologies utilisées et transparence lorsque la méthodologie est modifiée,
  • transparence sur la manière dont les données sont obtenues et vérifiées,
  • transparence concernant les frais liés aux données ;
  • des exigences de responsabilité portant notamment sur les conflits d’intérêt et les abus de marché,
  • un plus grand dialogue avec les entreprises notées,
  • obligation pour les fournisseurs de pays-tiers d’avoir une entité juridique basée dans l’Union Européenne.

Document de réponse de l’AFG >

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.